Joël chapitre 1

1 Parole que l'Eternel a adressée à Joël, fils de Petouël.
2 Ecoutez ceci, vous, responsables du peuple, vous tous, habitants du pays, prêtez l'oreille. Est-il, de votre temps, ou bien du temps de vos ancêtres, survenu rien de tel ? 3 Racontez-le à vos enfants, qu'eux-mêmes le racontent à leurs propres enfants, qui, eux, le transmettront à leurs propres enfants. 4 Ce qu'a laissé le vol de sauterelles, d'autres sauterelles l'ont dévoré ; ce que les sauterelles ont laissé, les criquets l'ont mangé ; ce que les criquets ont laissé, les grillons l'ont mangé.
5 Réveillez-vous, ivrognes, pleurez ! Hurlez, tous les buveurs de vin, oui, car le vin nouveau est ôté de vos bouches. 6 Un peuple attaque mon pays, il est puissant, on ne peut le compter. Il a des crocs de lion, il a des dents de lion. 7 Il a fait de mes vignes une dévastation, et mes figuiers, il les a mis en pièces, il a complètement pelé leurs troncs et jonché le sol de débris, leurs rameaux sont tout blancs.
8 Lamente-toi, mon peuple, comme une jeune femme qui aurait revêtu le vêtement de deuil pour pleurer le mari de sa jeunesse. 9 Quant au Temple de l'Eternel, libations et offrandes lui font défaut ; les prêtres qui font le service de l'Eternel, sont dans le deuil. 10 Les champs sont ravagés, la terre est dans le deuil, car le blé est détruit, le vin nouveau est dans la honte, l'huile fraîche a tari. 11 Les laboureurs sont dans la honte, les cultivateurs des vergers et les vignerons hurlent, à cause du blé et de l'orge, car il ne reste rien de la moisson des champs. 12 Les vignes sont honteuses et les figuiers s'étiolent, le grenadier et le palmier, l'abricotier, tous les arbres des champs sont desséchés. La joie est dans la honte parmi les hommes.
13 Revêtez-vous d'un habit de toile de sac, vous, prêtres, lamentez-vous ! Hurlez, vous tous qui officiez devant l'autel ! Venez passer la nuit vêtus d'un habit de toile de sac, vous qui servez mon Dieu, parce qu'il n'y a plus d'offrandes, ni de libations qui arrivent dans le Temple de votre Dieu. 14 Publiez donc un jeûne, et convoquez une réunion cultuelle, rassemblez les responsables du peuple avec tous les habitants du pays au Temple de l'Eternel, de votre Dieu. Suppliez l'Eternel :
15 Hélas, quel jour ! Le jour de l'Eternel approche ! Comme un fléau dévastateur déchaîné par le Tout-Puissant, il va venir. 16 Car ne nous a-t-on pas ôté la nourriture sous nos yeux ? Et du Temple de notre Dieu n'a-t-on pas retiré la joie et l'allégresse ? 17 Les graines répandues pourrissent sous les mottes, les greniers sont en ruine, les silos démolis, car le blé fait défaut. 18 Ecoutez le bétail, comme il gémit ! Les troupeaux de bovins ne savent où aller : car ils ne trouvent plus de pâturages et les troupeaux de moutons et de chèvres sont atteints eux aussi.
19 C'est vers toi, Eternel, que je pousse des cris. Oui, car le feu dévore les pâturages de la steppe, et la flamme consume tous les arbres des champs. 20 Et même les bêtes sauvages vers toi se tournent, car les cours d'eau se sont taris, le feu dévore les pâturages de la steppe.