Au cœur de la fournaise

par Jonathan Bersot • Il y a 1 an

Aujourd'hui, j'aimerais vous rappeler une histoire que l'on connaît bien, celle des amis de Daniel dans la fournaise ardente.

17 Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. 18 Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée.

Le contexte

A l'époque du Roi Nebucadnetsar (ou Nabuchodonosor selon les traductions), Nebucadnetsar a fait une grande statue en or qui est très large, très grande et très haute. Il l'a dressée dans la vallée de Doura, dans la province de Babylone. Il a fait convoquer tout le monde, tous les gens de son gouvernement, les gouverneurs, les juges, les trésoriers, les magistrats, tout le monde est là. Puis, c'est la dédicace de la statue et il va falloir se prosterner devant cette statue.

On déclare à haute voix :

4 Un héraut cria à haute voix : Voici ce qu'on vous ordonne, peuples, nations, hommes de toutes langues ! 5 Au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments de musique, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d'or qu'a élevée le roi Nebucadnetsar. Lire la suite

Mais voilà un problème, au moment où les instruments jouent, tous le peuple va se prosterner.

Imaginez, dans une grande foule où tout le monde se prosterne, trois personnes restent debout. Et les trois qui restent debout, Schadrac, Méschac et Abed-Nego refusent de se prosterner devant cette statue.

Le roi est surpris, « Peut-être qu'ils ont mal compris ! ». Alors on reprend la parole et on recommence : « Tu as donné cet ordre, ô Roi. Mais il y a des juifs là qui ne veulent pas se prosterner. » Le Roi est irrité, alors il donne l'ordre qu'on amène Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Il leur dit : « Ne savez-vous pas que vous devez vous prosterner ? »

On leur donne une deuxième chance, le roi dans sa grande bonté leur dit : « Maintenant, tenez-vous prêts et quand vous entendrez le son des instruments, vous vous prosternez et vous adorerez. » Mais les amis de Daniel disent : « NON, non, jamais on se prosternera devant cette statue. Nous, on a un Dieu et c'est Dieu seul qu'on adore. »

13 Alors Nebucadnetsar, irrité et furieux, donna l'ordre qu'on amenât Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Et ces hommes furent amenés devant le roi. 14 Nebucadnetsar prit la parole et leur dit : Est-ce de propos délibéré, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n'adorez pas la statue d'or que j'ai élevée ? Lire la suite

Une question de principe

Quelqu'un pourrait dire : « Mais bon, ils auraient pu se prosterner tout en gardant dans le cœur la révérence pour Dieu. » Non, ces amis-là sont intègres, et ils se disent : « Nous, c'est Dieu qu'on sert et il est hors de question qu'on se prosterne devant une idole. »

J'aimerais insister sur les versets 17 et 18. Voilà ce que les trois amis vont répondre :

17 Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi.

Voilà une confession de foi. Schadrac, Méschac et Abed-Nego disent : « Le Dieu que nous servons est un Dieu qui est grand. » Le roi Nebucadnetsar est certes un grand roi avec beaucoup de pouvoirs et avec beaucoup de puissance, un roi qui peut impressionner, intimider et faire peur, mais Schadrac, Méschac et Abed-Nego ont le courage de dire devant le Roi : « Nous, notre Dieu est plus grand et c'est lui que nous servons. »

Si vous connaissez bien l'histoire, ils sont serviteurs du roi aussi, ils font parties du gouvernement, ils ont des fonctions officielles.

« Non, non, ultimement c'est Dieu que nous servons et on ne se prosternera pas devant ta statue. Il peut nous délivrer. »

Sinon !

Mais notez bien ce qu'ils disent … C'est intéressant de le souligner, ils disent : « sinon … »

18 Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée.

Au verset 17, ils font une confession de foi, et alléluia, c'est formidable, « Il nous délivrera de ta main ». Il n'y a rien de plus confiant que de pouvoir dire dans une situation difficile avec foi : « Il me délivrera, il ne se passera rien, il me protégera, il n'arrivera rien, alors je peux avec courage me tenir debout, parce qu'il va me délivrer. »

Mais même Schadrac, Méschac et Abed-Nego vont dire : « Sinon », c'est-à-dire : « S'il ne le fait pas, même s'il ne nous délivre pas, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée. »

Ils vont dire : « Écoute, Dieu est capable de nous délivrer, et il peut nous délivrer de ta main. Et même s'il ne le fait pas, on ne se prosternera pas. »

Peut-être que nous sommes très à l'aise avec le verset 17, peut-être moins avec le verset 18. Je veux dire par là que : quand on sait dans son cœur que Dieu va nous délivrer, qu'il va nous protéger, qu'il ne va rien se passer, qu'il va nous garder, qu'il ne nous arrivera rien de mal, et bien c'est facile de nous tenir avec courage debout sur nos pieds et de dire : « Je ne céderai pas à la tentation, je ne me prosternerai pas. Je garde mon cap, c'est Dieu que je sers. Point final ! »

Mais est-ce qu'on est capable de dire aussi : « Et même si … Et même si il n'y a pas la protection, et même si Dieu n'intervient pas, et même si Dieu nous laisse brûler dans cette fournaise. Et bien même si ces choses devaient arriver, saches, ô roi, que jamais nous ne nous prosternerons ! »

Alors on comprend ici que s'ils ne se prosternent pas, ce n'est pas parce qu'ils ont reçu la vision qu'il n'allait rien se passer. C'est parce qu'il y a un principe ici, et le principe est, pour eux, plus important que le reste.

Alors quand on prend des décisions pour Dieu, on ne dit pas : « Seigneur, SI tu interviens, je le ferai. », mais : « Seigneur, je le ferai quoiqu'il arrive. », « S'il intervient, gloire à Dieu, s'il n'intervient pas, je le ferai quand même. »

« Seigneur, j'ai dit que je t'obéirai, et je t'obéirai quoiqu'il arrive », « J'ai dit que je te servirai, je te servirai quoiqu'il arrive ». Évidemment vous connaissez l'histoire, vous savez comment, même si la fournaise a été amplifiée, Schadrac, Méschac et Abed-Nego n'ont pas brûlés dans cette fournaise. Au contraire il y a eu un quatrième homme qui était là. Et la conclusion est formidable, c'est que finalement, le roi voyant cela reçoit le témoignage de la puissance de Dieu et va même donner l'ordre que personne ne parle mal du Dieu de Schadrac, Méschac et Abed-Nego.

Puissions-nous avoir ce même témoignage !

Photo de Jonathan Bersot
Pasteur, Doyen de l'Institut Biblique du Québec

48 commentaires

Pub Publicité

Faire un don

Je fais un don à « enseignemoi » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « J'étais catholique et je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
Enseignement
La pensée du jour

Comment gagner le combat dans nos pensées ?

par Frank Poulin
28:47
Prière
Prières inspirées

Refusez la maladie

avec Jérémy Sourdril
28:57
Prédication
In Studio

Dieu accomplit toujours ses promesses

avec Werner Lehmann
35:34
Partage biblique
Bonjour chez vous !

Réfléchir avant de parler

avec L'équipe emci
56:53
Prédication

Un nouveau départ

par Douglas Kiongeka
1:02:31
Prédication

L'Homme: cette pépinière céleste

par Robert Yayé Dion
28:59
Partage biblique
Parole de femmes

Comment être remplie du Saint-Esprit ?

avec Audrey Mack
28:42
Partage biblique
Vie de Foi

Positionnez-vous pour recevoir le meilleur de Dieu !

avec Joël Spinks
Plus
OK