Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge), un film époustouflant de Mel Gibson

Un texte de Jérémy Sourdril

Ce soir je suis allé avec mon épouse au cinéma. C'est assez rare puisqu'il est de plus en plus difficile de trouver un film qui n'a pas l'air vulgaire. Le film “Tu ne tueras point” (Hacksaw Ridge) raconte l'histoire vraie de Desmond Thomas Doss, qui fut le premier objecteur de conscience à recevoir la médaille d'honneur de l'armée américaine. La raison de cette médaille ? Je vous en dis plus un peu plus loin.

Il s'agit d'un film de guerre australo-américain réalisé par Mel Gibson, au budget de 55 millions de dollars, où Andrew Garfield y tient le rôle principal. J'ai appris que c'est lui qui avait joué dans le film Spider Man. À vrai dire, c'est dans cette histoire vraie qu'Andrew Garfield se révèle être un véritable super héros. Son visage doux et innocent ne laisse pas seulement perplexes ses camarades, mais le public également. En tout cas au début... La perplexité se change en véritable admiration, et l'acteur, qui joue le rôle de Desmond Doss, nous tient en haleine tout au long du film.

On y retrouve l'enfant Desmond, fils d'un vétéran, un père violent et alcoolique, devenu dépressif en raison des traumatismes vécus pendant la guerre, pour laquelle il s'est lui-même enrôlé bien des années plus tôt. Desmond, devenu grand, veut lui aussi s'enrôler dans l'armée, mais ni avec le même état d'esprit, ni avec les mêmes motivations.

Desmond s'engage donc de façon volontaire pendant la deuxième guerre mondiale, et se retrouve dans un camp d'entraînement avec des camarades qui ne comprennent pas sa foi et ses choix. Il est incompris de tous car, quel qu'en soit le prix, il ne veut pas tuer, pas même toucher une arme, en raison d'un secret de foi bien gardé. Ce qui anime Desmond dans ce choix ? Le désir d'une conscience pure.

La particularité de Desmond, c'est d'être chrétien. Mais attention, pas un chrétien de nom, un chrétien de coeur et de conviction. Desmond refuse de frôler le péché. Il ne veut en aucun cas enfreindre le 5ème (ou 6ème) commandement donné par Dieu à Moïse. Il veut aussi respecter le sabbat.

Malgré tout, “Tu ne tueras point”, c'est beaucoup de sang, mais c'est aussi beaucoup de courage, une grande leçon de vie qui ne peut laisser personne indifférent. Même si mon épouse a éprouvé de la difficulté à gérer le suspense, la pression du film, et parfois la peur, elle ne pourra oublier, tout comme moi, cette exceptionnelle biographie.

Dans ce camp, Desmond, lisant la Bible dès qu'il le peut, devient, non seulement la risée de ses nouveaux camarades, mais également leur souffre douleur, pendant un temps seulement… Il évite de justesse la prison pour désobéissance aux ordres de ses supérieurs, mais rapidement, on découvre en lui quelque chose de plus grand. Il n'est pas la femmelette qu'on imagine pourtant. Desmond est accepté et affecté au poste d'auxiliaire sanitaire (agent médical de l'armée). Il se retrouve au coeur de la guerre, lors de la bataille d'Okinawa qui s'est déroulée dans l'archipel Okinawa au Japon. On entre au coeur du sujet, et c'est là, en pleine guerre, que Desmond va gagner le respect de tous. Desmond est là pour sauver, et non pour tuer, nous rappelant les paroles de Jésus qui dit : “Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse” (Jean 10:10-12).

Au sein du combat, sans fusil, Desmond n'a que d'armes l'amour, le courage, la détermination, la persévérance, et la foi. Et ces armes sont puissantes. Alors que les divisions américaines battent en retraite, Desmond fait appel à Dieu pour savoir ce qu'il doit faire. Il ne comprend pas. C'est alors que, transporté par une soudaine révélation, il se lève pour sauver les hommes de sa division, blessés et laissés à demi-morts. Sur le champ de bataille, on le force à laisser un homme dont les jambes ont été déchiquetées et qui ne présente aucun signe d'espoir, mais Desmond voit encore de l'espoir, car il voit encore de la vie. Et pour cause, il aura raison. En réalité, il y a encore de l'espoir pour ce monde perdu. Rien n'est terminé tant qu'il y a de la vie.

--- Spoiler les 4 prochains paragraphes

Sa corde dont on se moquait, il s'en sert pour sauver des hommes, un à un. Il se met en haut de la falaise, semblable à Christ en haut de la croix, qui donne sa vie pour l'humanité perdue, déchirée, accablée par les souffrances. Il aide même un japonais apeuré, en le soignant, et en sauve plusieurs d'entre eux. Au péril de sa vie il se déplace pour récupérer le maximum de blessés, les glissant un à un du haut de la falaise vers le bas. Il rend la vue à un homme blessé en lui enlevant la boue des yeux, semblable à cet homme qui fut guéri par Jésus et qui dit : “Si Jésus est un pécheur, je ne sais; mais je sais une chose, c'est que j'étais aveugle et que maintenant je vois”.

Desmond s'engage alors dans une lutte infernale pour le salut de ses amis, priant pour sauver encore et encore, pourtant lui-même à bout de force. Il prie encore et toujours jusqu'à l'épuisement, pour sauver ces âmes perdues, les portant sur son dos. Il fait même descendre des japonais, ennemis blessés, du haut de la falaise, à la grande stupéfaction de tous ses amis américains.

Finalement, Desmond se jette au bas de la falaise avec le dernier blessé… En bas, c'est le choc. Comment a-t-il pu sauver tant de personnes, toute la nuit durant ? Il ne peut s'agir que d'un miracle. On entrevoit en effet une surnaturelle protection.

Le lendemain, la bataille doit continuer, mais pour Desmond, c'est sabbat. Il réalise alors les paroles de Jésus : “Lequel d'entre vous, s'il n'a qu'une brebis et qu'elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l'en retirer ? Combien un homme ne vaut-il pas plus qu'une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat” (Matthieu 12:11-12). Desmond continue alors son oeuvre salvatrice, voulant à tout prix sauver ce qui est perdu, touchant même “le fusil interdit” pour en faire une civière, tirant son supérieur qui, lui, fusille les ennemis pendant qu'il est transporté. Cette image rappelle la fin du chapitre 4 de Néhémie, où les uns veillent, l'arme à la main, et les autres veillent par la prière et le travail.

--- Fin du Spoiler

Le reste du film, je ne vous le raconterai pas ! Mais en le visionnant, rappelez-vous ces paroles : “Car le Fils de l'homme (Jésus), est venu chercher et amener au salut ce qui était perdu” (Luc 19:10). Aujourd'hui, Jésus-Christ vous fait cet appel.

16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Lire la suite

Ce film est aussi un message à tous les chrétiens. On peut se moquer de vous et vous insulter à cause de votre foi. On peut vouloir votre mort, mais vous êtes la solution à ce monde perdu, car Christ vous a sauvé, il vit en vous, et il vous a donné Sa Parole. Nous, chrétiens, nous crions chaque jour notre message d'espérance et d'amour comme dans un désert d'incrédulité et de folie, comme sur un champ de bataille, dans ce monde perdu, au coeur du monde.

Jésus a rassasié ses regards à cause du travail de son âme. Il a intercédé et donné sa vie pour les coupables. C'est l'innocent qui paie pour le coupable. Il nous faut nous aussi, amener le plus de personnes possible à la connaissance de celui qui a dit : “Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père si ce n'est par moi”. Prions, soyons comme Desmond, courant dans le champ de bataille pour sauver une âme, encore une âme, une âme encore… Alors, ils pourront s'écrier : “J'étais aveugle, mais maintenant je vois”.

Si vous mourriez aujourd'hui, où iriez-vous ? Avez-vous l'assurance d'être accepté de Dieu, si vous vous trouviez aujourd'hui devant Lui ?

8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

À écouter :

  1. Le témoignage de Nicky Cruz, ancien chef de gang.
  2. Le banquier de Dieu.
  3. L'angoisse obsessionnelle a quitté ma vie.
  4. De l'islam à la croix de Jésus-Christ.

- - - Film “Tu ne tueras point” (Hacksaw Ridge), avec Andrew Garfield dans le rôle de Desmond T. Doss, Vince Vaughn dans le rôle du sergent Howell, Teresa Palmer dans le rôle de Dorothy Schutte, Sam Worthington dans le rôle du capitaine Glover… Sortie au Québec le 05 novembre 2016, et en France le 09 novembre 2016.

Après son histoire, Desmond est devenu un héros de bandes-dessinées (True Comics, etc.). Plusieurs soldats japonais qui lui tiraient dessus ont témoigné après la guerre d'une protection... le rendant intouchable...

Photo de Jérémy Sourdril
Ministère prophétique, Prédicateur et Enseignant

36 commentaires

Pub Publicité

Faire un don

Je fais un don à « enseignemoi » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « J'étais catholique et je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
Enseignement
La pensée du jour

Comment gagner le combat dans nos pensées ?

par Frank Poulin
28:47
Prière
Prières inspirées

Refusez la maladie

avec Jérémy Sourdril
28:57
Prédication
In Studio

Dieu accomplit toujours ses promesses

avec Werner Lehmann
35:34
Partage biblique
Bonjour chez vous !

Réfléchir avant de parler

avec L'équipe emci
56:53
Prédication

Un nouveau départ

par Douglas Kiongeka
1:02:31
Prédication

L'Homme: cette pépinière céleste

par Robert Yayé Dion
28:59
Partage biblique
Parole de femmes

Comment être remplie du Saint-Esprit ?

avec Audrey Mack
28:42
Partage biblique
Vie de Foi

Positionnez-vous pour recevoir le meilleur de Dieu !

avec Joël Spinks
Plus
OK