Ressuscite ton rêve ! « Oser rêver encore » avec Daniel W. Poulin et 2 autres auteurs

La série
  • Ressuscite ton rêve !

    Publié il y a 8 mois

    Le pasteur Joël Spinks a commencé à servir le Seigneur à l'âge de 12 ans dans l'église du couple pastoral Daniel et Linda Poulin qui lui ont donné une chance et ont cru en lui malgré son jeune âge. Dieu a mis en chacun de nous un rêve et il s'accomplit avec la collaboration de personnes qui croient en nous. Dans cette série, nous allons regarder comment ressusciter ce rêve quand nous l'avons perdu et lui donner une seconde chance. Mettons-nous dans la foi pour recevoir notre percée.

  • 1. Oser rêver encore

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    « Ressuscite ton rêve » est le titre du livre du pasteur Daniel Poulin. L'Esprit de Dieu veut souffler sur nous et raviver ce rêve car dans son accomplissement, nous sommes passionnés, efficaces et épanouis. Étudions la Parole dans le livre de 2 Rois.

    ENSEIGNEMENT :

    2 Rois 4.8-17 «Un jour Elisée Passait par Sunem. Il y avait là une femme de distinction, qui le pressa d'accepter à manger. Et toutes les fois qu'il passait, il se rendait chez elle pour manger. 9 Elle dit à son mari : Voici, je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. 10 Faisons une petite chambre haute avec des murs, et mettons-y pour lui un lit, une table, un siège et un chandelier, afin qu'il s'y retire quand il viendra chez nous. 11 Élisée, étant revenu à Sunem, se retira dans la chambre haute et y coucha. 12 Il dit à Guéhazi, son serviteur : Appelle cette Sunamite. Guéhazi l'appela, et elle se présenta devant lui. 13 Et Élisée dit à Guéhazi: Dis-lui: Voici, tu nous as montré tout cet empressement; que peut-on faire pour toi? Faut-il parler pour toi au roi ou au chef de l'armée ? Elle répondit : J'habite au milieu de mon peuple. 14 Et il dit : Que faire pour elle? Guéhazi répondit : Mais, elle n'a point de fils, et son mari est vieux. 15 Et il dit : Appelle-la. Guéhazi l'appela, et elle se présenta à la porte. 16 Élisée lui dit : A cette même époque, l'année prochaine, tu embrasseras un fils. Et elle dit : Non! Mon seigneur, homme de Dieu, ne trompe pas ta servante ! 17 Cette femme devint enceinte, et elle enfanta un fils à la même époque, l'année suivante, comme Élisée lui avait dit. »

    La Sunamite était une femme de distinction, qui se démarquait des autres et aimait le Seigneur de tout son cœur. Elle recevait l'homme de Dieu Élisée avec honneur. Elle travaillait en collaboration avec son mari. Le prophète de Dieu reconnaissant de son travail a voulu la bénir et lui a donné une parole prophétique. Mais c'était trop beau pour être vrai pour elle.

    La Sunamite n'avait pas eu d'enfant et avait un âge avancé. Le rêve de Dieu se manifeste par un désir intense. Cette femme voulait un enfant, c'était le rêve de Dieu pour elle. Lorsque Dieu nous parle, on doit recevoir la parole avec foi et ensuite on la verra se concrétiser dans notre vie. La réaction de la Sunamite qui n'a pas cru en premier lieu à la parole du prophète est la conséquence de la mort de ce rêve dans son cœur. Elle n'a pas cru parce qu'elle avait déjà tellement attendu…

    Dans son attitude de don, elle a cru. Elle s'est offerte à Dieu et Dieu lui a donné ce que son cœur désire. Nous devons croire à nouveau. Cette femme a eu la faveur parce qu'elle a eu une bonne attitude, un bon comportement. Elle aimait Dieu et elle aimait les gens.

  • 2. Les bienfaits du lieu secret

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Le lieu secret est l'endroit où nous entrons en communion avec Dieu; notre salle de prière. Dans cet endroit, Dieu nous rejoint.

    ENSEIGNEMENT :

    L'honneur

    La Sunamite voulait honorer l'homme de Dieu et lui a préparé un endroit pour se recueillir. Il faut honorer les dons (les ouvriers) que Dieu envoie pour en bénéficier. En honorant le prophète, elle a reçu une parole prophétique.

    Ésaïe 52.7 « Qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut ! De celui qui dit à Sion : ton Dieu règne !»

    Le prophète allait servir Dieu dans son voyage, et la Sunamite l'a compris et a voulu l'accommoder, avec l'autorisation de son mari. Elle a choisi d'aimer, de choyer ce don que Dieu lui a fait.

    Psaumes 133.1-2 « Cantique des degrés. De David. Voici, oh! Qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble !2 C'est comme l'huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, qui descend sur le bord de ses vêtements.»

    Lorsqu'on traite bien les serviteurs de Dieu, la bénédiction qui coule sur eux descend dans notre foyer et nous couvre aussi. Les brebis bénéficient de l'onction ministérielle qui coule sur leur pasteur et sur leurs conducteurs. Mais si nous maudissons la tête, cela nous retombe dessus.

    2 Rois 4.10 « Faisons une petite chambre haute avec des murs, et mettons-y pour lui un lit, une table, un siège et un chandelier, afin qu'il s'y retire quand il viendra chez nous. »

    La chambre haute

    Dans le livre des Actes, les disciples se sont rassemblés aussi dans une chambre haute pour attendre la venue du Saint-Esprit. Comme Jésus leur a recommandé.

    Actes 1.4;7-9 «Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il; (…) 7 Il leur répondit : Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.»

    La chambre haute est un endroit de communion, de communication, de consécration et de repos et de rafraîchissement spirituel. On en sort avec la fraîcheur de Dieu. Élisée a pu prendre un temps de rafraîchissement dans la chambre que la Sunamite lui a réservé.

    Psaumes 46.11 « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu »

    Dans la chambre haute nous nous arrêtons pour laisser entrer Dieu.

    Le siège

    On s'assoit pour recevoir la puissance de Dieu, pour l'écouter. C'est une attitude qui démontre que nous attendons, que nous laissons le temps à Dieu. 500 personnes ont vu Jésus ressuscité et ont reçu l'ordonnance d'aller attendre dans la chambre haute. Cependant, seulement 120 y étaient assis quand le Saint-Esprit est descendu. Durant le temps d'attente entre la promesse et son accomplissement, il faut résister. Nous sommes éprouvés, mais il faut persévérer jusqu'à la réalisation de la promesse. Ceux qui n'ont pas attendu dans la chambre haute ont certainement reçu le Saint-Esprit par la suite, mais ils ont manqué le moment surnaturel que les 120 autres ont vécu.

    Quand on s'assoit on entend la direction de Dieu, puis on peut se lever et marcher selon cette direction. La foi et la persévérance obtiennent les promesses (Colossiens 3). Si nous sommes trop pressés nous allons manquer la bénédiction.

    La table et le chandelier

    L'homme de Dieu doit préparer un message et doit étudier la Parole. Il ne mange pas que du pain, mais aussi la Parole de Dieu. La table sert donc comme un bureau, pour l'étude de la Parole, et le chandelier représente le Saint-Esprit qui nous éclaire. Si nous marchons dans les ténèbres nous ne savons pas où nous mettons les pieds. La Parole par ailleurs est une lampe à nos pieds.

    Colossiens 1.9-12 « C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, 10 pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, 11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. 12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière»

    Le découragement vient souvent nous faire reculer et abandonner les promesses de Dieu. Regardons aux victoires passées et attendons avec persévérance la promesse.

  • 3. L'épreuve de la foi

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Le rêve de la Sunamite ne s'était pas accompli et elle ne l'attendait même plus. Finalement lorsqu'elle l'a touché de près, il lui a à nouveau échappé. Elle s'est alors armée de foi, choisissant de croire que Dieu est capable de ressusciter ce rêve et de la bénir. Regardons attentivement l'exemple de persévérance et de foi qui a mené cette femme de distinction à la victoire.

    ENSEIGNEMENT :

    Naturellement quand on marche avec Dieu, on a un ennemi qui rode. Mais avec Dieu de notre côté, il est déjà vaincu.

    La femme Sunamite a pris son enfant mort dans ses bras et essayer de trouver une solution au problème d'envergure auquel elle était confrontée. Elle a essayé tout ce qu'elle pouvait, sans abandonner sa foi en Dieu. Elle s'est dit que tout va bien. C'est une femme de foi qui a déjà vu Dieu répondre plusieurs fois. Elle n'était pas parfaite, mais elle croyait. Même quand il ne semble plus avoir d'espoir, la Parole de Dieu nous en redonne et nous aide à retourner dans une attitude d'espérance.

    Finalement Dieu est intervenu et a décidé de lui rendre ce qui lui était volé. La Parole de Dieu nous apprend à nous tourner vers Dieu quelles que soient les difficultés. En effet, le prophète avait donné une parole à la Sunamite. Elle s'en est souvenue et est retournée voir l'homme de Dieu qui connaît et qui croit à la puissance de Dieu.

    Elle avait la confiance que tout ce qu'elle vivait était dans le plan parfait de Dieu. Devant les grandes déceptions de nos vies, même quand la situation semble être morte, Dieu est au courant et a vu les difficultés venir. Il a prévu pour nous des plans de bonheur qui ne changent nullement. Sa bénédiction ne s'est pas arrêtée.

    Si nous prions en esprit, toutes choses vont concourir à notre bien. La prière en esprit va imposer le plan de Dieu dans nos circonstances. Nous sommes trop passifs devant les circonstances. Nous avons des armes offensives et défensives. La prière est une arme offensive qui fait échouer le plan de l'ennemi.

    2 Corinthiens 10.4 «Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. ».

    La Sunamite a choisi de prier et de se tourner vers Dieu. Elle s'attendait à Lui et repassait sa parole dans sa tête. Dieu honore toujours une foi qui se tourne vers lui.

    Dieu nous place dans des circonstances qui vont fortifier notre foi. Saül n'a pas avancé pour affronter Goliath, mais David, oui. Il s'est avancé et cela a développé sa foi et apporté sa victoire. Bien souvent, l'épreuve est proportionnelle à la gloire qu'elle va amener.

    Marc 15.28 « Ainsi fut accompli ce que dit l'Écriture : Il a été mis au nombre des malfaiteurs.»

    Jésus a été mis au rang des malfaiteurs entre deux brigands, mais il a passé au travers le sacrifice pour ressusciter et recevoir le Nom au-dessus de tous les noms.

    Lamentations 3.22-23 « Les bontés de l'Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme; 23 Elles se renouvellent chaque matin. Oh! Que ta fidélité est grande !»

    La Sunamite a amené l'enfant dans la chambre haute, sur le lit. Elle a semé dans la vie de l'homme de Dieu et cette semence lui apporte déjà plusieurs récoltes. L'enfant est placé dans la chambre préparée pour le prophète. Celui qui sème en Dieu récolte en Dieu.

    2 Rois 4.34-35 «Il monta, et se coucha sur l'enfant; il mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains, et il s'étendit sur lui. Et la chair de l'enfant se réchauffa. 35 Élisée s'éloigna, alla çà et là par la maison, puis remonta et s'étendit sur l'enfant. Et l'enfant éternua sept fois, et il ouvrit les yeux. 36 Élisée appela Guéhazi, et dit : Appelle cette Sunamite. Guéhazi l'appela, et elle vint vers Élisée, qui dit : Prends ton fils ! 37 Elle alla se jeter à ses pieds, et se prosterna contre terre. Et elle prit son fils, et sortit.»

    La position d'Élisée pour ranimer l'enfant est assez particulière. Elle montre, en parallèle avec l'œuvre de la croix, que Dieu s'est abaissé vers l'homme pour lui donner la vie éternelle. À qui d'autre aller qu'à Dieu ? L'épreuve de notre foi produit toujours la victoire. La force de croire nous vient aussi de Dieu. On peut trouver notre repos dans le Seigneur, si l'épreuve est trop dure.

    Ésaie 30.15 « Car ainsi a parlé le Seigneur, l'Éternel, le Saint d'Israël : C'est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c'est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l'avez pas voulu ! »

    L'ennemi vient des fois mettre des forteresses dans nos pensées. La première est que cette difficulté est trop lourde pour nous. Pourtant Dieu nous dit qu'Il ne nous tentera pas au-delà de nos forces. Nous vivons tous des épreuves dans notre vie, mais Dieu nous donne la grâce de passer au travers. Dieu est avec nous !

    La Sunamite a eu une grande épreuve de foi et Dieu l'a accompagnée. Elle ne s'est pas laissée envahir par des pensées de défaite, même dans la mort, elle a dit que tout va bien.

    Pour le prophète aussi, ressusciter cet enfant était tout un défi, car il ne s'attendait pas à ce qui venait de se passer. Il s'est approché de Dieu et Dieu lui a donné la stratégie pour la victoire. Dieu travaille avec des stratégies, avec ses stratégies pour nous. Élisée a cru; il a cru en la stratégie et a obéi. Le corps de l'enfant s'est réchauffé.

    Ésaie 61.7 « Au lieu de votre opprobre, vous aurez une portion double; au lieu de l'ignominie, ils seront joyeux de leur part; ils posséderont ainsi le double dans leur pays, et leur joie sera éternelle.»

    Job, Samson, et plusieurs autres ont eu la double portion malgré les circonstances. L'épreuve développe aussi notre patience, notre persévérance.

  • 4. Les contacts divins

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    La joie de Dieu est dans l'accomplissement de sa destinée. Et sur ce chemin, Il va semer des rencontres, des situations surnaturelles qui vont fortifier notre foi. Ce sont des « contacts divins ».

    ENSEIGNEMENT :

    La volonté de Dieu est que nous accomplissions son dessein. Dieu a conçu un plan et des cadeaux, des contacts divins. La rencontre de la Sunamite avec le prophète est un contact divin car c'est à partir de cette rencontre que Dieu lui a accordé ce que son cœur désire. Elle a eu deux touches de la faveur de Dieu sur sa vie à partir d'une seule connexion divine.

    Le prophète lui a d'abord amené la parole, puis la bénédiction. Et quand l'épreuve est arrivée, il lui a donné la seconde bénédiction.

    2 Rois 4.28 «Alors elle dit : Ai-je demandé un fils à mon seigneur ? N'ai-je pas dit : Ne me trompe pas? »

    C'est normal de se questionner sur les circonstances de nos vies, mais nous ne devons pas attaquer et dénigrer les hommes de Dieu ou Dieu lui-même. La Sunamite était déçue mais elle n'a pas déshonoré le prophète. Pendant des années elle a gardé contact avec lui sans jamais le critiquer. Nous devons avoir confiance aux hommes de Dieu auxquels nous nous adressons. Dieu les a mis sur notre chemin pour qu'ils soient une bénédiction pour nous.

    L'onction qui repose sur l'homme de Dieu se transfère sur nous. Une communication de l'onction de Dieu. Élisée a connecté avec Élie et a reçu une double portion de son onction. Il a accompli le double des miracles qu'Élie a accompli. La Sunamite a connecté avec Élisée et a pu profiter de cette même onction à deux reprises.

    Nous devons aussi nous allier avec des personnes qui nous apprécient et qui se réjouissent des bénédictions dans nos vies. Il faut bien s'entourer pour aller de l'avant. Restons aussi à l'écoute de Dieu pour discerner les personnes que Dieu a mis à nos côtés pour aller de l'avant.

    Une connexion divine ne se fait pas dans la manipulation. Il faut juste être au bon endroit au bon moment. En demeurant sur le chemin de Dieu, les personnes que nous devons croiser vont entrer dans nos vies. Ce sont les contacts du cœur, des contacts de Dieu. Ces relations et amitiés ne sont pas forcées.

    Le diable aussi a des contacts, et il faut savoir les discerner et les éviter. Nous devons aimer tout le monde, mais ne pas côtoyer tout le monde. Nous devons protéger l'onction que Dieu a mise sur nous. Protéger nos confidences, les choses précieuses que Dieu nous a données. Avec nos enfants, nous faisons attention aux fréquentations; il faut en faire de même pour nous-même.

    Romains 8.31 « Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?»

    Quand nous nous retrouvons dans des situations d'impossibilité, il ne faut pas forcer, chercher des collaborateurs qui ont des solutions à tout prix; il faut faire confiance à Dieu qui nous envoie ceux qui vont nous aider à réaliser Ses desseins pour notre vie. Avec ces personnes, nous trouvons faveur et paix dans les échanges. Dieu veille et peut fermer des portes pour que nous attendions le meilleur qu'il a pour nous. Il nous conduit et nous protège.

    Dieu nous conduit par des portes fermées et par des portes ouvertes. Son Esprit nous guide, nous dirige. Si nous cherchons Dieu, il se trouve à nos côtés, ne soyons pas inquiets. Il faut toujours dire oui à Dieu.

  • 5. Comment ressusciter votre rêve ?

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Cette dernière émission s'adresse aux personnes qui ont besoin de vivre une résurrection de leur rêve, à celles qui ont abandonné en chemin également. Il faut oser y croire encore car la promesse de Dieu est toujours la même.

    ENSEIGNEMENT :

    La Sunamite croyait que son rêve était trop beau pour être vrai. La vie que Dieu a prévue pour nous est la meilleure que nous pouvons avoir. Donc son rêve de maternité n'était pas trop beau, il était à la portée de son Dieu.

    Romains 8.31 « Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?»

    Nous aurons des épreuves, mais quand Dieu est de notre côté, nous serons secourus dans notre besoin.

    2 Rois 4.32-38 « Lorsque Élisée arriva dans la maison, voici, l'enfant était mort, couché sur son lit. 33 Élisée entra et ferma la porte sur eux deux, et il pria l'Éternel. 34 Il monta, et se coucha sur l'enfant; il mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains, et il s'étendit sur lui. Et la chair de l'enfant se réchauffa. 35 Élisée s'éloigna, alla çà et là par la maison, puis remonta et s'étendit sur l'enfant. Et l'enfant éternua sept fois, et il ouvrit les yeux. 36 Élisée appela Guéhazi, et dit : Appelle cette Sunamite. Guéhazi l'appela, et elle vint vers Élisée, qui dit : Prends ton fils ! 37 Elle alla se jeter à ses pieds, et se prosterna contre terre. Et elle prit son fils, et sortit. 38 Élisée revint à Guilgal, et il y avait une famine dans le pays. Comme les fils des prophètes étaient assis devant lui, il dit à son serviteur : Mets le grand pot, et fais cuire un potage pour les fils des prophètes.»

    Il est très important d'avoir la stratégie de Dieu. Il sait ce qu'il fait et veut montrer sa puissance. Des fois, nous attendons que Dieu réponde à nos conditions avant de le servir. Mais la bénédiction n'est relâchée que quand nous marchons dans l'obéissance. Si nos stratégies ne fonctionnent pas, il faut chercher celle de Dieu.

    Ressusciter son rêve

    Le prophète a reçu la stratégie de Dieu pour ressusciter l'enfant mort. En s'allongeant sur l'enfant, il devenait un avec le rêve que cet enfant vive. Nous devons redevenir « un » avec notre rêve, ne pas le laisser loin.

    Dieu est notre source de vie, il est le souffle. Mettons de la vie dans notre rêve en y soufflant la vie de Dieu. Dieu est un Dieu de résurrection, attendons-nous à ce qu'il redonne de la vie à ce qu'il a semé en nous.

    Reprenons la vision de victoire. Nos yeux doivent voir plus loin que les tempêtes que nous voyons.

    Actes 16.6-10 «Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. 7Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas. 8 Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas. 9 Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière : Passe en Macédoine, secours-nous ! 10 Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle. »

    Le Saint-Esprit a empêché Paul d'aller dans la direction qu'il avait prise. Et il lui a donné une autre stratégie pendant la nuit. Dieu a un peuple, un territoire, et il veut secourir les gens et toucher la vie d'autres personnes à travers nous. Paul était allé en Macédoine pour venir en aide au peuple là-bas. Il n'a pas hésité à prendre la direction que Dieu lui a montrée.

    La vision de Dieu est toujours plus grande que la nôtre. Nous devons dépendre de Lui car sa volonté ne peut être accomplie par nos seules forces. Les visions qui viennent de Dieu ne peuvent pas être contenues dans des petits pots. Les besoins à combler sont grands.

    On doit travailler pour que le rêve se concrétise. Rester dans la bonne direction et travailler. Les mains représentent le travail.

    La Sunamite a passé toutes ces étapes et a reçu son miracle. Plaçons notre espérance dans le Dieu puissant qui a créé la vie.

Photo de Linda Poulin
Pasteur
Photo de Joël Spinks
Pasteur

10 commentaires

Pub Publicité

Faire un don

Je fais un don à « enseignemoi » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « J'étais catholique et je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
Enseignement
PENSÉE DU JOUR

La valeur de la foi

par Fofy Ndelo
28:56
Prière
Prières inspirées

Les dangers des vacances : l'abandon de la Parole de Dieu

avec Jérémy Sourdril
28:51
Partage biblique
Parole de femmes

Développer le caractère du leader

avec Annabelle & cie et Inès Fomé
28:49
Partage biblique
Vie de Foi

Le profiteur de la grâce

avec Georges Amoako et Joël Spinks
29:20
Prédication
In Studio

Bon et fidèle serviteur

avec Freddy De Coster
29:29
Prédication
Vidéo

Le but et l'objectif de la Pentecôte - partie 1

par Bola Olivia Ogedengbe
Plus
OK