La puissance révolutionnaire de la Croix « La Croix : sagesse et puissance de Dieu » avec Stéphane Kadi et Joël Spinks

La série
  • La puissance révolutionnaire de la Croix

    Publié il y a 4 mois

    Christ est mort à la Croix, non pas seulement pour payer la dette de mes péches, mais pour que je vive de façon victorieuse. Le message de la Croix doit être une réalité personnelle que chaque chrétien doit vivre pour bénéficier des conséquences spirituelles de la Croix. Analysons les sept paroles de Jésus à la Croix et les réactions face à l'oeuvre de la Croix, et soyons enrichis par cette série.

  • 1. La Croix : sagesse et puissance de Dieu

    Publié il y a 4 mois

    Résumé :

    La Croix était un moyen de torture à l'époque de la domination romaine. Mais appliquée à Jésus, elle est aussi pour tous les humains, le plan rédempteur de Dieu. En effet, la Croix n'a pas de sens sans la résurrection. Ce sont la mort, et le retour à la vie de Jésus, qui permettent à ceux qui y croient d'accéder au Ciel.

    Enseignement :

    1 Corinthiens 2:2 « Parce que je ne me suis proposé de savoir autre chose parmi vous, que Jésus-Christ, et Jésus–Christ crucifié. »

    Les gens ne veulent plus parler de la Croix, or c'est la raison pour laquelle nous sommes sauvés.

    Paul décrit la Croix comme étant la sagesse et la puissance de Dieu.

    1 Corinthiens 2:4 « Et ma parole et ma prédication n'a point été en paroles persuasives de la sagesse humaine: mais en évidence d'Esprit et de puissance ; »

    Si nous revenons à la prédication de la Croix nous verrions plus la puissance de Dieu se manifester dans le monde. Peu importe la doctrine que nous suivons, la Croix doit être centrale dans notre vie. Elle est pour tous. Plusieurs pasteurs, plusieurs chrétiens ont besoin d'entendre ce message aujourd'hui. Cela nous amène à placer notre foi dans l'œuvre de Jésus à la Croix.

    Il y a deux faces à la Croix : la face physique et la face spirituelle. Nous devons comprendre ces deux faces pour vivre une délivrance et avoir une fondation solide pour notre foi. Nous sommes sauvés par la victoire de Jésus à la Croix.

    Dans notre quotidien, la performance ne fera jamais la différence. C'est par la grâce de Dieu, par la foi dans la puissance de la Croix que nous accomplirons ce que Dieu a prévu pour nous. Les Galates avaient le même problème que plusieurs croyants contemporains. Ils sont tombés dans le légalisme, les performances, mettant de côté la puissance de la Croix.

    Quand nous pensons à la Croix, nous ne voyons que la crucifixion romaine, or cette Croix a été préparée par Dieu pour le salut de l'humanité :

    Ésaïe 53:1 « Qui est-ce qui a cru à notre prédication ? et à qui est-ce qu'a été visible le bras de l'Éternel ? »

    C'est la sagesse de Dieu qui a orchestré l'œuvre de la Croix. Elle a été formulée au Ciel. Sa sagesse est différente de celle des hommes. La Croix est une folie pour ceux qui périssent.

    1 Corinthiens 1:18 « Car la parole de la croix est une folie à ceux qui périssent ; mais à nous qui obtenons le salut, elle est la vertu de Dieu. »

    La mission de Jésus était de mourir à la Croix pour nous sauver de nos péchés. À plusieurs reprises il a été persécuté et victime de complots de meurtre. Pourtant, ce n'est que par la Croix qu'il devait partir. Il a donné sa vie par la crucifixion.

    Jean 10:17-18 « Le Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. Personne ne me l'enlève, mais je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.»

    Jésus avait la permission de donner sa vie volontairement pour nous. Adam et Ève avait été créés sans péché. Dieu les a établis pour une vie d'abondance. Lorsqu'ils ont désobéi, Dieu dans sa préscience le savait déjà. Il a donc prévu un plan A pour restaurer sa relation avec les humains.

    La chute d'Adam et Ève a apporté la chute et la destruction. L'homme ayant reçu l'autorité sur la terre, ce n'est que par un humain que la restauration devait s'opérer. Né de la vierge Marie, Jésus devait avoir une paternité céleste, car son sang devait être sans tâche, sans péché. La mission du Fils de Dieu était de mourir pour nous offrir la possibilité de vivre éternellement.

    Jean 12:17 « Et la troupe qui était avec lui, rendait témoignage qu'il avait appelé Lazare hors du sépulcre, et qu'il l'avait ressuscité des morts. »

    Matthieu 20:28 « De même que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et afin de donner sa vie en rançon pour plusieurs. »

    Jésus avait en vue la joie qui lui était réservée de voir une multitude d'hommes venir à Dieu. Le paradis est une conséquence de la Croix. Jésus nous en a ouvert l'accès. Le péché des êtres humains était avant simplement recouvert. Donc personne n'avait le droit d'aller au Ciel. Ce n'est que par la grâce, par sa manifestation dans la Croix que le Ciel a été accessible à l'humain. Jésus a porté les péchés de tous.

    Pour commencer une nouvelle vie avec Jésus, il faut reconnaître son œuvre rédemptrice à la Croix, reconnaître notre nature pécheresse, et confesser tout cela de notre bouche.

    Romains 10:9 « C'est pourquoi, si tu confesses le Seigneur Jésus de ta bouche, et que tu croies en ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. »

    La Croix sans la résurrection n'a pas de sens car des milliers de personnes mourraient sur la croix à l'époque romaine. Mais seul Jésus est ressuscité après cette mort.

  • 2. Les conséquences spirituelles de La Croix

    Publié il y a 4 mois

    Résumé :

    Par l'œuvre de Jésus à la Croix, nous sommes plus que vainqueurs. Nous devons croire tout simplement que le sang de Jésus nous couvre quand nous venons à lui et nous délivre de tout ce qui ne le glorifie pas : maladies, oppressions, échecs, etc.

    Enseignement :

    Il y a deux faces à la Croix, la face visible qui est pleinement publicisée, la souffrance de Jésus. Elle est dépeinte dans les évangiles et même le prophète Esaïe en parle 700 ans avant la naissance de Jésus.

    Esaïe 52:13-14 « Voici, mon serviteur prospérera, il sera fort exalté, et élevé, et glorifié. Comme plusieurs ont été étonnés en te voyant, de ce que tu étais ainsi défait de visage plus que pas un autre, et de forme, plus que pas un des enfants des hommes ».

    Le visage de Jésus a été défiguré par la souffrance. Il a été battu, écorché, torturé. Il a beaucoup souffert physiquement.

    Esaïe 50:6 « J'ai exposé mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui me tiraient le poil, je n'ai point caché mon visage en arrière des opprobres, ni des crachats. »

    La coix est au même titre que la guillotine, la chaise électrique, un instrument de torture. Nous pouvons aisément imaginer à quel point ceux qui mouraient ainsi étaient éprouvé par la douleur. Aujourd'hui encore, de nombreux chrétiens sont crucifiés par les groupuscules terroristes. Cependant, Jésus était pur, il ne méritait pas ce traitement. Paul a reçu la révélation de la Croix des années après que cet évènement se soit passé.

    Les conséquences spirituelles de la Croix :

    1- L'annulation de notre condamnation

    Colossiens 2:14 « En ayant effacé l'obligation qui était contre nous, laquelle consistait en des ordonnances, et nous était contraire, et laquelle il a entièrement abolie, l'ayant attachée à la croix. »

    Romains 8:21 « Car nous savons que toutes les créatures soupirent et sont en travail ensemble jusques à maintenant »

    Nous vivions sur la condamnation à cause de nos péchés. La tâche du péché a été lavée par le sang de Jésus. Dieu oublie même nos fautes. Nous sommes déclarés justes, tout en marchant vers la sanctification. Dans notre condition humaine, le Saint-Esprit continue à nous transformer, à nous purifier.

    2 Corinthiens 5:21 « Car il a fait celui qui n'a point connu de péché, être péché pour nous, afin que nous fussions justice de Dieu en lui. »

    Jésus s'est substitué à nous pour porter le poids de nos péchés. Il a été condamné pour nous. Un pécheur est celui qui pratique le péché, Jésus ne l'a jamais fait, sans quoi, il aurait payé sa propre dette et non pas la nôtre. Nous sommes sanctifiés par l'offrande du corps de Christ.

    1 Pierre 2:24 « Lequel même a porté nos péchés en son corps sur le bois ; afin qu'étant morts au péché, nous vivions à la justice ; et par la meurtrissure duquel même vous avez été guéris. »

    1 Corinthiens 1:18 « Car la parole de la croix est une folie à ceux qui périssent ; mais à nous qui obtenons le salut, elle est la vertu de Dieu. »

    Nous ne vivrons pas de victoire par nos efforts personnels mais par la grâce de Dieu. Ce n'est pas par nos œuvres ni par nos performances que nous devenons forts face à la tentation, mais par le Saint-Esprit, la puissance de Dieu. La mort de Christ est aussi la mort de notre vieil homme. Le combat que nous menons est donc un combat de la foi.

    2. La guérison des maladies

    Par les meurtrissures de Jésus, nous sommes guéris de toutes nos maladies. Il les a aussi portées à la Croix avec lui, il les a crucifiées. C'est ce que nous lisons dans le livre dans les évangiles et dans le livre d'Esaïe. Le salut nous apporte la délivrance de toutes les œuvres de satan. Nous sommes rachetés de la malédiction, et avons la victoire sur le péché.

    Nous avons l'assurance avec Jésus qu'aucun problème n'est trop difficile à résoudre pour Dieu !

    Galates 3:13-14 « Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d'Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis. »

    Nous avons été rachetés pour vivre la bénédiction d'Abraham. Il faut le croire, l'accepter et le déclarer. L'œuvre de Jésus à la Croix nous autorise donc à nous considérer comme complètement rachetés et bénis.

    Les malédictions décrites dans Deutéronome 28 sont annulées quand nous recevons le salut. Le Dieu que nous servons est bon. Il n'utilise pas la malédiction pour nous enseigner non plus. Il ne nous envoie pas les épreuves, mais nous donne la force de nous en sortir.

    Colossiens 1:13 « Qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres, et nous a transportés au Royaume de son Fils bien-aimé. »

    Luc 10:18-19 « Et il leur dit : je contemplais satan tombant du ciel comme un éclair. Voici, je vous donne la puissance de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur toute la force de l'ennemi ; et rien ne vous nuira. »

    Notre nature pécheresse qui donnait accès au diable est changée lors de notre nouvelle naissance et Jésus nous apporte une délivrance totale, complète ! Nous avons l'autorité de vaincre toute la puissance de l'ennemi quand nous marchons avec Jésus. Nous n'avons pas à convaincre Dieu de nous guérir et de nous délivrer, nous avons juste à croire. La victoire sur satan, c'est l'œuvre de la Croix qui l'apporte. Nous sommes plus que vainqueurs en lui !!

  • 3. Les 7 paroles de Jésus à La Croix

    Publié il y a 4 mois

    Résumé :
    À travers les sept paroles de Jésus à la Croix, nous découvrons un chemin qui nous mène à la pleine compréhension de la puissance qu'il a libérée. Malgré la souffrance, il est resté soumis à Dieu afin de nous délivrer de tous les jougs qui peuvent nous enfermer, en commençant par celui du péché. À cause de la grâce de Dieu, par la foi placée en Jésus, nous sommes à jamais victorieux !

    Enseignement :
    Dieu veut nous révéler certaines choses. Devant la mort, ce n'est que la vérité qui sort du cœur de l'homme, sans artifice. Jésus aussi a prononcé des paroles importantes devant sa mort. La première parole que Jésus a prononcée est une bénédiction, il a pardonné à ceux qui l'ont fait souffrir.
    Luc 23:24 « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. »
    Matthieu 6:14 « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi »

    Il est important de suivre l'exemple de Jésus à la Croix en choisissant de pardonner toute offense faite à notre égard. En pardonnant, nous renonçons à nous venger et à retenir le sentiment de rancune qui s'est installé à cause de la souffrance. Si nous sommes dominés par nos sentiments, nous ne pouvons pas aimer ceux qui nous entourent. Quand nous ne trouvons pas la force de pardonner, Dieu peut nous y aider. Nous n'avons qu'à le Lui demander ; c'est sa volonté que nous marchions sur le chemin du pardon. En restant auprès de Dieu, nous finissons par ressentir de l'amour pour tous.

    La deuxième parole de Jésus était pour le brigand à côté de lui. Il l'a libéré et lui a offert le paradis, car il a reconnu Jésus comme un roi.
    Jean 6:47 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. »
    1 Jean 5:13 « Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. »
    Si nous croyons aujourd'hui, nous avons la conviction que nous entrerons au paradis. Jésus a ouvert cette porte pour tous ceux qui croient en lui. Prenons juste la décision de croire ; la grâce est une faveur imméritée. Nous ne gagnerons pas le Ciel par nos efforts personnels.

    La troisième parole de Jésus est pour Jean et pour sa Marie. Il voulait l'honorer et la laisser dans de bonnes mains.
    Jean 19:26-27 « Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. »
    C'est beau de voir combien Jésus pense à sa famille au moment de sa mort. La persécution venait sur les chrétiens de Jérusalem, et Jésus donnait un fils à sa maman, une personne qui prendrait soin d'elle.

    Exode 20:12 « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. »
    Jésus s'est oublié pour sa famille. Nous sommes souvent égocentriques dans la souffrance, or nous devons continuer à chercher à bénir les autres et à servir le Seigneur malgré tout.

    La quatrième parole de Jésus concerne la certitude que Dieu sera toujours avec nous.
    Marc 15:34 « Et à la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte : Eloï, Eloï, lama sabachthani ? ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? »
    Psaumes 22:2 « Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m'as-tu abandonné, Et t'éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ?»

    Jésus proclame cette parole de façon prophétique car David l'avait donnée dans les Psaumes auparavant. Cette parole veut dire que Dieu ne nous abandonne jamais. Nous nous sentons abandonnés de Dieu quand les épreuves sont très difficiles. Mais Il sera toujours là ! Mais souvent c'est nous qui L'abandonnons, en relâchant notre ferveur dans la prière, en manquant de foi, etc. Face à la souffrance, il y a deux réactions, soit nous quittons Dieu, soit nous nous accrochons. Dieu veut intervenir dans nos vies, Il veut nous secourir. Restons dans la foi et soyons patients car Dieu arrive déjà !

    Romains 8:28 « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. ». Dieu transforme les choses négatives en notre faveur.

    La cinquième parole de Jésus est la suivante :
    Jean 19:28 « Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Écriture fût accomplie : J'ai soif. »
    Psaumes 69:22 « Ils mettent du fiel dans ma nourriture, et, pour apaiser ma soif, ils m'abreuvent de vinaigre. »
    Dieu abreuve Jésus dans ses souffrances. À travers l'œuvre de la Croix, nous serons toujours désaltérés par le Seigneur. Une fois que nous avons goûté au Seigneur, nous ne voudrons plus jamais rien d'autre car il est excellent ! Jésus a eu soif pour que nous n'ayons plus jamais soif.

    Jean 4:14 « celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif: l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'où jaillira la vie éternelle. »
    Jean 7:38 « Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive jailliront de son coeur, comme dit l'Écriture. »
    Apocalypse 22:17 « Et l'Esprit et l'épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement. »

    Cette eau est gratuite pour nous, mais Jésus l'a payée à la Croix. Elle lui a coûté sa vie. L'eau représente le Saint-Esprit que Dieu nous a donné. La présence de Dieu est si délicieuse ! Nous devons la rechercher et la porter afin de l'offrir à ceux qui nous entourent. C'est en exerçant notre volonté que nous recevons le don gratuit de Dieu.

    La sixième parole de Jésus est magnifique :
    Jean 19:30 « Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit. »
    C'est un cri de triomphe. Tout a été payé pour que nous recevions la liberté. Il n'y a rien à rajouter, juste à recevoir cette grâce par la foi. Nos émotions vont souvent à l'encontre de ce que Dieu a dit, mais c'est par la foi que le juste vit. Par ailleurs, nous n'avons pas à convaincre Dieu de nous donner ce que nous demandons, il nous a tout donné en Christ. La puissance de Dieu est dans cet acte par lequel tout a été offert à l'humanité. La Parole de Dieu est pour tous.

    Dans la septième parole, Jésus remet son esprit entre les mains de Dieu !
    Luc 23:46 « Jésus s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Après avoir dit ces mots, il mourut. »
    Jésus est resté soumis et obéissant jusqu'au bout et se confie en Dieu. Dans les temps les plus difficiles, nous devons toujours nous soumettre à Dieu. Avec l'espérance que notre esprit remonte dans les mains de Dieu. Jésus a donné son esprit au Père et à personne d'autre. Suivons son exemple car il y a une grande provision de bénédictions qui nous attendent en Lui.

  • 4. Les réactions face à La Croix

    Publié il y a 4 mois

    Résumé :

    Découvrons dans cette émission, différentes réactions des personnes qui entendent parler de la Croix. Il y a ceux qui se moquent, ceux qui observent de loin, ceux qui sont tout simplement sympathisants, ou encore ceux qui s'en imprègnent et sont transformés. Personne ne peut rester indifférent face à la Croix, et Dieu nous invite à en recevoir le message et à nous donner à Lui entièrement comme l'a fait l'apôtre Paul.

    Enseignement :

    La prédication de la Croix suscite différentes réactions tant dans le monde que dans l'Église. Déjà, les gens s'imaginent qu'ils savent tout sur ce sujet or il y a encore tellement à dire !

    Luc 23:35 « Le peuple se tenait là et regardait. Les chefs juifs se moquaient de lui en disant: Il a sauvé d'autres gens; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Messie, celui que Dieu a choisi ! »

    Dans ces versets, nous voyons que certaines personnes se moquaient de Jésus. Cela est encore vrai aujourd'hui. Plusieurs tournent l'œuvre du Seigneur en ridicule à la Croix.

    1 Corinthiens 2:7 « nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire ».

    La sagesse de la Croix est mystérieuse, elle devait être libérée après la résurrection de Jésus.
    Il y a également des personnes qui regardent de loin tout ce qui se passe. Au lieu de s'approcher de cette œuvre, ils se tiennent loin et ferment leur cœur. Certaines personnes ont entendu parler de Jésus et refusent de saisir la main de Dieu. Le salut est personnel, chacun doit accepter de croire et de suivre Jésus. Ce ne sont pas que les pasteurs et les leaders de l'Église qui ont cette opportunité. Nous sommes tous concernés. Dieu s'approche de nous quand nous nous approchons de Lui. IL répond à nos prières et les miracles qu'il accomplit construisent notre foi.

    Luc 23:48 « Tous ceux qui étaient venus, en foule, assister à ce spectacle virent ce qui était arrivé. Alors ils s'en retournèrent en se frappant la poitrine de tristesse. »

    Ce groupe-là concerne les sympathisants ; ceux qui entendent le message de la Croix mais qui n'ont pas une véritable repentance. La parole est semée dans leur cœur plein de pierres mais à cause des racines peu profondes, ce message se perd progressivement. Les églises sont pleines de personnes qui ont l'air sauvées mais qui ne le sont pas vraiment. Pour être sauvé, il faut être né de nouveau, entièrement donné et consacré à Dieu.

    Luc 23.47 « Le capitaine romain vit ce qui était arrivé; il loua Dieu et dit: Certainement cet homme était innocent! »

    Le centenier regarde Jésus et se dit qu'il doit être quelqu'un de différent. L'œuvre de la Croix nous amène à une vie de louange et d'adoration. Nous pouvons chanter à Dieu, juste parce qu'il nous a donné la liberté à la Croix. Nous ne venons pas à Dieu à cause de ses promesses mais parce qu'Il nous aime.

    Dieu aime ses enfants, Il est si bon. Comme tous les parents qui veulent prendre soin de leurs enfants, Dieu veut prendre soin de nous, Il a nos besoins à cœur, mais c'est notre cœur qu'Il recherche.

    Quand nous naissons de nouveau, il y a des signes de repentance, une vie changée, qui témoignent notre nouvelle identité. L'Esprit nous convainc, il nous fait passer par la conviction du péché et nous transforme. Une vie transformée est la marque de Dieu. Lorsqu'Il est au contrôle, lorsqu'Il est notre maître, notre Seigneur, de grandes choses prennent naissance dans notre vie. Faisons-Lui confiance.

    Luc 23.56 « Puis elles retournèrent en ville et préparèrent les huiles et les parfums pour le corps. Le jour du sabbat, elles se reposèrent, comme la loi l'ordonnait. »

    Les femmes préparent tout ce qu'il faut pour servir le Seigneur. La Croix nous amène à la consécration, au service. Nous nous impliquons dans ce qui tient à cœur à Dieu. Ceux qui, à l'image de ces femmes, donnent une place importante au Seigneur vont expérimenter des choses incroyables.
    Ce qui manque dans l'église, c'est justement des personnes qui ont un niveau d'implication si élevé que leur relation avec Jésus en est affectée. Trop de croyants ne viennent à l'église que pour être servis, dans la louange, dans le message, etc. Nous devons en tant qu'enfants de Dieu servir dans l'église. Nous avons reçu de nombreux dons pour servir les autres. Exerçons-les !

    Dieu ne nous appelle pas à choisir une église, mais à aller dans une assemblée, sachant qu'Il nous guide tous les jours par son Esprit. En allant dans une assemblée, nous choisissons aussi de nous rendre disponible afin que Dieu agisse à travers nous et bénisse nos frères et sœurs.
    Quand Paul a rencontré le Seigneur sur le chemin de Damas, il a été tout de suite près à le servir et à se donner entièrement. ll faut que le grain meure pour porter du fruit. La Croix doit nous amener à porter du fruit quand nous acceptons de mourir à nous-même et à nos désirs pour suivre le Seigneur.

    Si Jésus n'avait pas été arrêté par les Romains, il serait encore vivant aujourd'hui. Il n'était pas sous la condamnation du péché. Cela étant, il a choisi volontairement de mourir afin que nous vivions ! Gloire à Dieu ! Suivant son exemple, nous devons toujours nous oublier et mourir afin que les projets de Dieu pour nous prennent place dans nos vies. Aimer Dieu, c'est le servir.
    Quand nous servons Dieu, nous recevons la même que les pasteurs qui le servent ardemment. Le tout est de marcher dans l'obéissance.

    Luc 23:50-51 « Il y avait un homme appelé Joseph, qui était de la localité juive d'Arimathée. Cet homme était bon et juste, et espérait la venue du Royaume de Dieu. Il était membre du Conseil supérieur, mais n'avait pas approuvé ce que les autres conseillers avaient décidé et fait. »

    Joseph a donné son sépulcre pour la dépouille de Jésus. À l'époque, c'était un geste important car un sépulcre coûtait très cher. Il accomplit une parole de prophétie donnée dans Esaïe. Jésus devait recevoir un tombeau de « riche ». Joseph a donné un cadeau de valeur à Dieu.

    Le Royaume de Dieu sur la terre a besoin d'être soutenu financièrement. Nous vivons sur terre et nos offrandes sont des gestes d'adoration. Elles honorent le Seigneur.

  • 5. Vivre La Croix comme une expérience personnelle

    Publié il y a 4 mois

    Résumé :
    La résurrection de Jésus nous confirme que par le Saint-Esprit, nous pouvons vivre une vie nouvelle, victorieuse, et complètement transformée sur terre. Malgré les défis, et les moments de faiblesses, notre visage est rayonnant de joie car l'Éternel ne nous abandonne pas. Après la crucifixion, il y a eu la résurrection et la vie éternelle. La vie selon la résurrection est une expérience qui se vit au quotidien.

    Enseignement :
    Galates 2:20 « J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. »
    La Croix est une expérience personnelle. Christ vient vivre en nous quand nous le reconnaissons comme Seigneur. Ne limitons pas la Croix à la mort de Jésus car elle est pour nous l'assurance de la vie éternelle ; par elle, nous crucifions notre vieil homme et devenons une nouvelle créature. La nature adamique était pécheresse. Elle est ensuite crucifiée et nous en sommes délivrés pour de bon car la mort est irréversible.
    Galates 6:14 « Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde ! »
    Paul ne se glorifie pas de ses révélations, la fondation de son message reste la Croix. Quand l'œuvre de la Croix est présente dans notre vie, le monde est mort pour nous. Certains croyants luttent encore avec le monde or ils en sont délivrés par la Croix.
    Romains 7:15-25 « Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par-là que la loi est bonne. Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi. Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair : j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur ! Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. »

    Plusieurs personnes abandonnent la sanctification car ils la trouvent trop difficile à maintenir. C'est un standard trop haut pour eux. Cependant, le seul combat que nous devons mener comme nous le dit l'apôtre Paul, est celui de la foi. Notre esprit a été régénéré et sauvé par Jésus et ce n'est que notre chair qui continue à vouloir nous dominer par moment. L'œuvre de la Croix nous rend victorieux sur les œuvres de la chair. Quelqu'un qui se verrait dans une lutte continuelle contre la chair doit savoir qu'avec le Saint-Esprit il remportera la victoire. Tout au long de notre vie de croyant, le Saint-Esprit lutte pour rendre notre expérience de la Croix réelle.
    Hébreux 9:14 « combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! » L'Esprit de Dieu nous amène dans la vie de résurrection.
    Romains 8:11 « Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. »
    Après la Croix, le corps de Jésus était inanimé. C'est le Saint-Esprit qui lui a communiqué une vie nouvelle. Il est impossible de rentrer dans la résurrection sans avoir d'abord vécu la mort à la croix.
    Romains 12:1 « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »
    Nous mourrons à la chair et quand nous sommes vraiment offerts à Dieu, nous vivons une vie pleine de l'Esprit de Dieu. Tout ce qui est né du péché meurt à la Croix.

    Qu'est-ce que la vie de résurrection ?

    Elle manifeste au travers la vie de Christ en nous. Par les dons spirituels, par la ressemblance de plus en plus évidente à Christ. C'est une vie où l'onction de Dieu vient nous mener à expérimenter des miracles, des prodiges et des signes, tant dans notre vie, que dans celle de ceux qui nous entourent. Dieu veut que nous portions sa gloire. Nous devons être remplis de l'Esprit pour apporter de l'eau et la vie à ce qui sont découragés.
    Le chrétien renouvelé donne de la saveur et apporte la lumière partout où il va. Dieu nous a rachetés pour nous bénir, et quand nous portons notre croix, nous résidons là où satan perd. Porter sa croix est la seule manière d'être digne de Jésus.
    Philippiens 3:8 « Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ ».
    Galates 6:12 « Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n'être pas persécutés pour la croix de Christ. »
    Certains croyants refusent de porter la Croix du Christ, or il est impossible de Lui plaire autrement. Paul en était d'ailleurs profondément attristé. La chair n'accepte pas la Croix du Christ. Seul l'Esprit le réclame. C'est certain que la Croix est difficile à porter, mais la chair nous tue ; elle travaille contre nous. Ne semons plus selon la chair sinon nous allons récolter la mort spirituelle. En vivant selon l'Esprit, nous portons un fruit juteux, nous vivons la vraie vie. Par exemple, renoncer au mensonge ou au vol est une façon de choisir la Croix, la sanctification. Il a donc crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
    Galates 5:16 « Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. » Marcher selon l'Esprit, c'est marcher selon notre esprit régénéré. Ainsi, nous n'accomplirons pas ce que la chair désire. La vie de résurrection est disponible pour chaque enfant de Dieu.
    1 Corinthiens 1:18 « Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. »
    Retenons qu'il y a une puissance surnaturelle pour nous amener à vivre une vie surnaturelle quand nous venons à Christ. Les fruits de l'Esprit, dont la joie, font partie du quotidien des enfants de Dieu comme conséquence de la résurrection.

    Comment marcher dans la victoire ?

    • Ne pas marcher en ennemi de la Croix,
    • chercher et recevoir une révélation de cette Croix,
    • choisir la sanctification,
    • marcher dans la foi malgré ce que nos yeux voient
    • accepter la persécution et choisir la piété.

    La vie de la résurrection est glorieuse !

Photo de Stéphane Kadi
Pasteur
Photo de Joël Spinks
Pasteur

9 commentaires

Pub Publicité

Faire un don

Je fais un don à « enseignemoi » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « J'étais catholique et je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
Enseignement
PENSÉE DU JOUR

Extension divine

par Alexandre Amazou
29:38
Prière
Prières inspirées

Briser son coeur lorsqu'on se sent froid et vide

avec Jérémy Sourdril
29:02
Partage biblique
Parole de femmes

Expérimenter la santé divine au quotidien

avec Annabelle & cie
45:41
Prédication
Nouvelle Vie

Abattre nos géants - partie 2

avec Claude Houde
28:29
Partage biblique
Vie de Foi

Dieu siège dans une atmosphère de louanges (2)

avec Georges Amoako et Joël Spinks
29:11
Prédication
In Studio

Faire un budget

avec Freddy De Coster
Plus
OK