L'importance de la louange « L'examen spirituel de ministre de louange » avec Gwen Dressaire et 2 autres auteurs

La série
  • L'importance de la louange

    Publié il y a 8 mois
  • 1. Reconnaissons et relâchons les ministères de louange

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Le pasteur Joël et les responsables du ministère de la louange de l'Église de la Victoire au Québec, Gwen Dressaire et Mathilde Gaudreau-Spinks, nous livrent un enseignement sur l'importance de la louange.
    Il est nécessaire d'ordonner les ministres de la louange et relâcher ce ministère d'importance pour le laisser prendre son envol.

    ENSEIGNEMENT :

    Le royaume de Dieu n'est pas une tarte mais une rivière. Plus on y saute, plus on est heureux.
    Le ministère de la louange est lui aussi comme une rivière dans laquelle nous pouvons sauter et servir ensemble. Quand Gwen est arrivé au Québec pour servir, il a tout de suite été accepté dans le ministère de la louange et a trouvé sa place; beaucoup de complémentarité avec la directrice de la louange Mathilde. Cette facilité et cette complémentarité dans la vision ont aidé à porter la louange à un autre niveau. Il est important de servir avec une vision d'unité.

    Le fait de reconnaître publiquement le ministère de la louange a un impact sur le développement de ce ministère d'aide. Trop souvent, la louange est reléguée à un second plan. Il est nécessaire de reconnaître ceux qui sont appelés pour ce ministère et de les libérer dans l'exercice de la louange. Reconnaître l'appel permet de libérer le don qui s'amplifie et bénit toute l'assemblée. La louange est un moment où on se donne à Dieu et il ne faut pas le mépriser.

    Pour ordonner les ministres, on leur impose les mains et on prie pour eux en tant qu'assemblée. C'est un moment simple et spirituel. Mais il ne faut pas relâcher les ouvriers avant leur saison comme nous l'avise la Parole.

    1 Timothée 5.22 « N'impose les mains à personne avec précipitation, et ne participe pas aux péchés d'autrui; toi-même, conserve-toi pur ».

    En recevant les ouvriers et en les acceptant, nous ne pouvons mieux recevoir d'eux. Ils sont envoyés par Dieu pour nous. Le discernement se fait à partir du Saint-Esprit, selon le temps de Dieu. Le royaume de Dieu a son propre calendrier. Souvenons-nous que le royaume de Dieu est comme une rivière; celui qui s'oppose à elle ou qui essaie de la freiner s'épuise, or celui qui y saute est emporté par le courant de liberté et de joie.

    Apocalypse 4.11 « Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées ».

    Actes 13.1-3 « Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir ».

    1 Thessaloniciens 2.4 « mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs ».

    Dieu nous a jugés dignes de le servir. C'est à lui que nous devons cette grâce et cette faveur.

  • 2. La sensibilité au Saint-Esprit dans la louange

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Parlons du ministère de la louange. Une fois le ministère reconnu et relâché, il faut garder en mémoire que c'est le Saint-Esprit qui œuvre. Le choix des chants, des paroles et des temps doivent lui être remis entièrement. Les ministres de la louange sont au service de Dieu avant tout, et une louange inspirée prépare toute l'assemblée et même le prédicateur à recevoir le message de la réunion.

    ENSEIGNEMENT :

    Une fois relâché dans son ministère, Gwen a ressenti une libération, une accélération dans son service et dans sa vie spirituelle. Les dons ont été plus exacerbés et il a vécu plus d'intensité et dans ce service. Le ministère de la louange est un ministère d'aide qui encourage et soutient l'œuvre des autres ministères. Nous sommes mis à part pour servir Dieu avec tous les talents qu'il nous a donnés sous la supervision du Saint-Esprit.
    Il faut rester attaché aux choses spirituelles, se connecter au Saint-Esprit.

    La louange nous permet de nous approcher du trône de la grâce pour vivre des choses extraordinaires avec Dieu. Il ne s'agit pas de la technique ou des beaux chants, mais d'une adoration véritable envers Dieu. Si chaque personne veut se connecter avec l'Esprit de Dieu, on le fait en louant et en adorant en esprit.

    Jean 4.23-24 « Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité ».

    Dans l'exercice de leur ministère, Mathilde et Gwen recherchent des paroles bibliques. Ils prennent des chants inspirés de la Parole afin d'ouvrir la porte à la présence de Dieu. Les chants doivent honorer Dieu, le mettre en avant. Les chants confessent des choses qui reflètent notre identité devant Dieu et son identité à Lui, pour ne pas créer des fausses doctrines et des mensonges dans le cœur des adorateurs. Ce que nous chantons font ou défont des choses dans notre vie. Le ministère de la louange est responsable de ce qui est dit et créer à partir de la louange et des paroles proclamées.

    Par exemple si nous chantons que Dieu donne et reprend, nous comprenons dans notre esprit que Dieu reprend les choses qu'Il nous donne; ce qui est faux. Il ne faut pas hésiter à changer les paroles d'un chant pour être plus vrai, la vérité étant ce que Dieu nous dit dans sa Parole.

    Certains chants sont composés à partir du vécu des compositeurs et non pas à partir de la Parole. Ces chants apportent de la tristesse et des émotions mais pas la libération dans la présence de Dieu. Il y a des chants que nous ne pouvons pas chanter à l'église. Quand vient le temps de louer et d'adorer Dieu, il faut louer, pas exhorter le frère etc. Louer Dieu avec nos cœurs et des chants qui le glorifient.

    Psaumes 22.4 « Pourtant tu es le Saint, tu sièges au milieu des louanges d'Israël ».

    Si nous élevons le Seigneur en proclamant Sa majesté, Sa sainteté, Il siège au milieu de cette louange.

    Exode 15.22 « Moïse fit partir Israël de la mer rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d'eau ».

    Psaumes 119.54 « Tes statuts sont le sujet de mes cantiques, dans la maison où je suis étranger ».

    La louange se tourne vers le Seigneur et non vers nous. La présence de Dieu n'est pas la même tous les dimanches, c'est certain. Mais nous devons marcher tous les jours dans la présence de Dieu pour être capables de le servir comme Il le souhaite.

    Le service n'est pas dissocié de la vie spirituelle du serviteur. Durant la semaine il faut rester connecté à Dieu et chercher Sa volonté pour la louange. Le Saint-Esprit doit choisir les chants pour le service, comme il doit être mis au centre de tout ce que nous faisons en tant qu'enfant de Dieu. Si on le laisse faire, on réalise que les chants sont toujours en connexion avec le message qui est apporté par le prédicateur. L'onction descend sur l'assemblée quand on a laissé la place à l'Esprit.

    La louange prépare le peuple et le prédicateur à recevoir la parole de Dieu. C'est pour cela que nous devons toujours chercher la voix de Dieu. Quelqu'un qui est consacré à Dieu en privé le sera aussi en publique. Cela se ressent dans son service. Nous encourageons les responsables de la louange à rester en communion avec l'Esprit de Dieu constamment afin d'offrir une louange inspirée.

    Éphésiens 5.18-19 « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ».

    Les cantiques spirituels sont des chants spontanés que nous n'avons pas préparés à l'avance. Dirigés par le Saint-Esprit. Ce sont des nouvelles louanges qui font plaisir à Dieu. Chanter dans l'esprit est une chose extraordinaire. Il faut rester sensible à Dieu même pendant le culte; ce culte est pour le Seigneur.

    Ésaïe 10.27 « En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, et son joug de dessus ton cou; et la graisse fera éclater le joug ».

  • 3. La disposition spirituelle pour vivre l'onction

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Pour vivre l'onction de Dieu lors de la louange, il est important de rester sensible au Saint-Esprit et de se souvenir que nous sommes avant tout des adorateurs. Chaque musicien, chaque chantre, chaque croyant dans l'assemblée doit avoir une vie consacrée afin de rendre lors de la louange à Dieu, un culte honorable. Il faut concevoir la louange comme un don à Dieu qui nous rend si bien toutes ces semences.

    ENSEIGNEMENT :

    Les chants spontanés sont inspirés de la présence de Dieu. C'est une dimension de la manifestation de sa présence lors de la louange. Lorsqu'on prie beaucoup en langues, on reste connecté à l'esprit de Dieu. Et dans cette attitude, les chants spontanés sont libérés.

    1 Corinthiens 14.15 « Que faire donc ? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence ».

    Nous pouvons donc, comme le dit ce verset, chanter en langues. Le chant en langues est biblique. Ne nous privons pas de l'expérimenter. Ceux qui veulent bâtir leur maison spirituelle doivent prier en d'autres langues. Cela crée l'ouverture du Ciel et la présence tangible de Dieu. Il faut prendre le temps de laisser Dieu nous toucher. Durant la louange, des guérisons et des délivrances s'opèrent.

    2 Corinthiens 3.17 « Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté ».

    S'il n'y a pas l'Esprit du Seigneur, il n'y a pas de liberté. Quand Il est là, nous allons expérimenter les dons spirituels, entendre la voix de Dieu et bénir l'assemblée. Il ne faut pas être rationnel dans la présence de Dieu, il faut accéder à la dimension surnaturelle.

    Jude 1.20-21 « Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit, maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle ».

    Quand on laisse la place à Dieu, il n'y a pas de débordements car Dieu crée un ordre. Prenons le temps de dire à Dieu que nous l'aimons. Dans l'ordre du Saint-Esprit, l'assemblée est libérée, touchée et délivrée.
    La présence de Dieu fait fuir les démons et les esprits méchants, il y a du ménage qui se fait. Si nous n'arrivons pas à vivre des choses surnaturelles lors de la louange ou quand nous laissons la place à Dieu, c'est que nous n'avons pas complètement relâché. Quand Dieu arrive, les choses bougent. Sa présence tangible est remarquable. Attendons-nous donc à vivre des guérisons, délivrances, paroles prophétiques, et plusieurs autres manifestations de la présence de Dieu quand nous laissons réellement le Saint-Esprit diriger notre adoration.

    Nous voulons insister sur le fait que la louange et l'adoration sont des moments pour Dieu, pour le contempler, Le laisser venir et Lui dire que nous L'aimons. L'Église vient pour donner la gloire à Jésus-Christ. Nous ne sommes pas des consommateurs, mais des adorateurs. Nous venons offrir à Dieu la louange. Nous sommes déjà bénis de toutes les bénédictions possibles, nous pouvons être maintenant des adorateurs qui rendent gloire à Dieu qui nous a tellement aimés.

    Il vaut mieux avoir quelques paroles de louanges et une expression plus intime de notre cœur, que plusieurs paroles qui parlent à notre tête. Dans le choix des chants, on doit garder à l'esprit que le plus important, c'est d'ouvrir une porte et s'attendre à Dieu. On commence avec des paroles mais c'est le Saint-Esprit qui prend le relais et qui nous conduit dans l'adoration.

    Quand nous louons le Seigneur, nous semons de l'amour vers le Ciel et nous récoltons tout ce que Dieu a pour nous de céleste aussi. Le cœur de l'adorateur est de donner.

    Tous ceux qui servent sont consacrés à Dieu. Ils ne sont pas consacrés à leur service. Tant les musiciens, que les chantres, nous sommes tous des adorateurs avant tout.

  • 4. Le serviteur adorateur et l'unité spirituelle

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Le travail d'équipe est absolument essentiel si on veut vivre la gloire de Dieu dans la louange. Le cœur du ministre doit chercher la face de Dieu en privé pour livrer une louange digne de Dieu en publique. Il faudra aussi qu'il apprenne à se soumettre et à son directeur, à son pasteur, et à œuvrer avec ses collaborateurs dans le service.

    ENSEIGNEMENT :

    Le ministre de la louange est un serviteur. Il est au service de Dieu. Le travail d'équipe doit se faire dans l'unité, dans l'honneur et l'obéissance. La rébellion peut freiner la présence de Dieu. S'il y a des problèmes avec des frères et sœurs, il faut les régler avant de vouloir livrer une louange honorable devant Dieu. Nous sommes un même esprit et c'est d'un même cœur qu'on célèbre le Seigneur.

    Matthieu18.15-17 « Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. 16 Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. 17 S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain. ».

    S'il y a une division au sein de l'équipe, il y aura aussi une division dans la présence de Dieu. Dieu ne peut pas venir entourer un ministère de sa présence tant qu'il y a une atmosphère de division.

    Hébreux 13.17 (BDS) «Obéissez à vos conducteurs et soumettez-vous à eux, car ils veillent constamment sur vous en sachant qu'ils devront un jour rendre compte à Dieu de leur service. Qu'ils puissent ainsi s'acquitter de leur tâche avec joie et non pas en gémissant, ce qui ne vous serait d'aucun avantage. ».

    Il est important d'obéir à nos leaders et de s'assurer que le service se fait dans la joie ! C'est ce que nous lisons dans ce verset. Les ministres de la louange sont soumis au pasteur principal. Si par exemple, les chants ne sont pas validés par lui et que les ministres de la louange les lui imposent, il ne recevra pas la paix dont il a besoin pour servir Dieu librement. Cela crée le désordre et la présence de Dieu s'en va dans ce type de situation. L'opinion du pasteur principal est plus importante que celle de l'assemblée car Dieu l'a placé premièrement dans les cinq ministères, il est à une fonction de direction et le ministère de la louange est une aide pour l'exercice parfait de son service pastoral. Il faut respecter l'ordre de Dieu qui a placé une tête dans l'église. Également, il faut se souvenir que c'est un travail d'équipe. Si le pasteur ne peut pas préparer son message dans la présence de Dieu lors de la louange, cette carence va affecter tout son message et toute l'assemblée en sera marquée aussi.

    Les ministères ne sont pas dissociés les uns des autres. Ils fonctionnent ensemble. Et c'est la volonté de Dieu. En étant sensibles à l'Esprit lors de la sélection des chants, on évitera des débordements du genre. Nous devons rester conscients du fait qu'il ne s'agit pas de nous et de notre ego, mais plutôt de la gloire de Dieu et de son dessein pour son peuple.

    Dieu ne va pas se manifester dans le déshonneur. Nous devons tous marcher dans l'humilité. Le pasteur aussi est soumis au sein Esprit; si lors de la louange il reçoit qu'il ne faut pas prêcher aujourd'hui mais plutôt laisser l'Esprit faire son œuvre dans les cœurs par la louange, il devra se soumettre à cette ordonnance. C'est l'Église de Dieu et c'est Dieu qui en prend soin.

    1Corinthiens1.10 (BDS) «Il faut cependant, frères, que je vous adresse une recommandation instante, et c'est au nom de notre Seigneur Jésus-Christ que je le fais. Vivez tous ensemble en pleine harmonie ! Ne laissez pas de division s'introduire entre vous ! Soyez parfaitement unis en ayant une même conviction, une même façon de penser ! ».

    Lors des répétitions des chantres et des musiciens, on peut commencer par la prière par exemple pour s'unir en Esprit. Éviter que les divisions ne s'infiltrent dans l'équipe lors de ces périodes de répétition. Favoriser l'onction au détriment de la mode; choisir des chants que nous sentons validés par l'Esprit, qu'ils soient anciens ou très récents. Les chants sont au bénéfice de l'Église, du prédicateur.

    En travaillant d'une seule pensée, on se sacrifie pour le bienfait de l'équipe, qui elle se sacrifie pour le bienfait de l'assemblée.

    Un leader qui veut créer de l'unité dans son équipe doit se souvenir que nous sommes avant tout des croyants, des enfants de Dieu. Marchons dans l'amour comme le Seigneur nous l'a recommandé. L'amour doit passer au-dessus du caractère afin que Dieu soit honoré et nous fasse grâce de sa présence. Il faut aussi toujours croire le meilleur dans le cœur de nos coéquipiers, les encourager, les édifier. Dans le cas où il y a des tensions, il ne faut pas hésiter à aller voir personnellement la personne impliquée et lui ouvrir notre cœur.

    Jérémie32.39 « Je leur donnerai un même cœur et une même voie, afin qu'ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux. ».

  • 5. L'examen spirituel de ministre de louange

    Publié il y a 8 mois

    RÉSUMÉ :

    Le ministre de la louange a le privilège de servir le Seigneur et l'Église. Il se doit de s'examiner lui-même et regarder les choses à changer dans sa vie pour un meilleur exercice de ses fonctions. L'onction augmente selon notre consécration.

    ENSEIGNEMENT :

    La musique mondaine

    Peut-on écouter de la musique mondaine quand on est un ministre de la louange ?

    Il est important de crucifier la chair, le vieil homme si on veut aller plus loin avec le Seigneur. La musique mondaine est pleine de paroles qui n'élèvent pas notre esprit. Il vaut mieux éviter d'écouter ce genre de musique. Par contre il y a aussi des chants chrétiens qui ne sont pas plein d'onction. La recommandation est aussi valable pour ce type de musique.

    En réalité on ne peut pas interdire l'écoute de genres musicaux qui peuvent nous faire plaisir, le plus important étant de faire attention à ce à quoi nous exposons nos oreilles. Nos oreilles, notre âme et notre esprit doivent être consacrés. Nous ne pouvons pas nous entretenir constamment avec des chants qui ne rendent pas hommage à Dieu. Si un musicien a besoin d'écouter de la musique mondaine pour se sentir bien, il y a un problème. La vie de louange est une vie qui se donne.

    Jacques 4.8 (BDS) « Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez votre cœur, vous qui avez le cœur partagé. ».

    On devrait être exclusivement à la recherche de Dieu et ne pas avoir un cœur partagé. Pour la composition de chants aussi, l'inspiration nous vient du Ciel, alors il faut cultiver le Ciel. Ne ramenons pas le monde dans l'Église. Restons sérieux dans notre service et laissons-nous influencer par la culture du Ciel. Il faut chérir le ministère de la louange.

    Ésaie 29.13 «Le Seigneur dit : Quand ce peuple s'approche de moi, il m'honore de la bouche et des lèvres; mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu'il a de moi n'est qu'un précepte de tradition humaine. ».

    Honorons le Seigneur de notre bouche mais aussi de notre cœur. Si on ne vit pas la présence de Dieu en privé, on ne pourra pas l'apporter dans notre assemblée. C'est valable pour les chantres et pour les musiciens.

    La tenue vestimentaire

    Les ministres de la louange se tiennent souvent au-devant de l'assemblée. La modestie doit être le mot d'ordre pour la tenue vestimentaire. Nos habits doivent refléter le salut. Les vêtements trop serrés trop révélateurs peuvent distraire l'assemblée. Jésus vient chercher une épouse sans tâche; l'épouse doit se préparer, faire attention à plaire à son époux.

    Toute l'équipe peut être habillée de façon similaire ou selon le style de chacun. C'est laissé à la discrétion de chaque équipe. Ce qui compte est que chacun marche en soumission à la direction qui est donnée par l'église. La rencontre avec Dieu est un rendez-vous, il faut s'y préparer.

    1 Samuel 16.7 «Et l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur. ».

    Si Dieu regarde au cœur, les hommes regardent à ce qui frappe les yeux, il faut en tenir compte. La tenue vestimentaire des Lévites, dictée par Dieu lui-même, était très stricte. Les ministres de la louange ne sont pas appelés à se vêtir comme des Lévites; ils doivent cependant garder à l'esprit que ce service est sérieux. La Bible nous exhorte à être sobres.

    S'examiner soi-même

    2Corinthiens13.5 « Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? À moins peut-être que vous ne soyez réprouvés.».

    Voici quelques questions qui vont nous aider à nous remettre en question et à nous repositionner pour un meilleur service en tant que ministre de la louange :

    • Est-ce je marche dans l'honneur envers mes autorités spirituelles dans mon ministère ?
    • Est-ce que je reconnais qui sont mes leaders ?
    • Est-ce que j'obéis aux directives, même quand je ne les aime pas ?
    • Quand je reçois des consignes que je n'aime pas est-ce que j'obéis en conservant une bonne attitude, sans remettre en question ou critiquer les décisions ?
    • Est-ce que je respecte mes leaders en valorisant leurs décisions ?
    • Est-ce que je refuse de critiquer en privé mes leaders et leurs décisions ?
    • Est-ce que je suis authentique avec mes coéquipiers ?
    • Est-ce que je suis spirituellement mature ?
    • Est-ce que je lis la Parole de Dieu tous les jours ?
    • Est-ce que je passe du temps en prière tous les jours ?
    • Est-ce que je loue et adore le Seigneur en privé ?
    • Est-ce que je donne le meilleur de moi-même au Seigneur ?
    • Êtes-vous dans la vision de votre église ? La connaissez-vous? Priez-vous pour elle ?

Photo de Gwen Dressaire
Leader de louange
Photo de Joël Spinks
Pasteur
Photo de Mathilde Gaudreau-Spinks
Leader de louange

4 commentaires

Pub Publicité

Faire un don

Je fais un don à « enseignemoi » de :
  • « Après la mort tragique de mon neveu de 11 ans, je suis tombée dans une grande dépression. J'ai visité enseignemoi.com et le Seigneur m'a relevée ! » Marie Laure, Belgique
  • « Je n'avais pas de travail et j'ai semé pour l'achat des locaux en faisant une demande spéciale à Dieu. Quelques jours après mon don, je commençais à travailler. » Christelle, États-Unis
  • « Alors que j'étais dans un désert spirituel, j'ai découvert enseignemoi.com. Depuis j'ai retrouvé une église et le Seigneur me restaure de jour en jour. » Arnaud, France
  • « J'étais catholique et je pensais connaître Dieu, mais dès le premier clic sur EnseigneMoi, ma vie a changé. J'ai découvert mon sauveur Jésus ! » Francine, France
  • « Depuis que j'ai découvert enseignemoi.com, j'écoute des prédications qui me font grandir de plus en plus chaque jour ! » Joyce, Belgique
  • « EnseigneMoi a changé ma vie. Grâce à ce site, j'ai accepté Jésus comme Seigneur et Sauveur. » Leida, Suisse
  • « J'ai conseillé le site enseignemoi.com à une dame qui voulait en finir avec sa vie, et Dieu l'a relevée à travers votre site. » Anitha, Belgique
  • « Le docteur planifiait de m'opérer à cause de fibromes. Mais j'ai reçu ma guérison divine en écoutant un enseignement d'Audrey Mack. » Adélaïde, France
Chaque jour, des vies sont transformées grâce à vos dons !
Enseignement
PENSÉE DU JOUR

Être dans le temps de Dieu

par Alain Patrick Tsengue
28:58
Prière
Prières inspirées

Réaliser que je suis mort au péché et s'offrir à Dieu

avec Stéphane Kadi et Jérémy Sourdril
28:19
Partage biblique
Parole de femmes

Comment bien vivre les transitions ?

avec Natalie Chevalier et Annabelle & cie
29:01
Partage biblique
Vie de Foi

Pourquoi Israël est si important ?

avec Joël Spinks et Mario Massicotte
28:43
Prédication
In Studio

Être guidé par le Saint-Esprit

avec Nathanaël Beumier
Plus
OK