Psaumes chapitre 88

1 Cantique. Psaume des fils de Koré. Au chef des chantres. Pour chanter sur la flûte. Cantique d'Héman, l'Ezrachite.
2 Eternel, Dieu de mon salut ! Je crie jour et nuit devant toi. 3 Que ma prière parvienne en ta présence ! Prête l'oreille à mes supplications ! 4 Car mon âme est rassasiée de maux, Et ma vie s'approche du séjour des morts. 5 Je suis mis au rang de ceux qui descendent dans la fosse, Je suis comme un homme qui n'a plus de force. 6 Je suis étendu parmi les morts, Semblable à ceux qui sont tués et couchés dans le sépulcre, A ceux dont tu n'as plus le souvenir, Et qui sont séparés de ta main. 7 Tu m'as jeté dans une fosse profonde, Dans les ténèbres, dans les abîmes. 8 Ta fureur s'appesantit sur moi, Et tu m'accables de tous tes flots. Pause.
9 Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur; Je suis enfermé et je ne puis sortir. 10 Mes yeux se consument dans la souffrance; Je t'invoque tous les jours, ô Eternel ! j'étends vers toi les mains. 11 Est-ce pour les morts que tu fais des miracles ? Les morts se lèvent-ils pour te louer ? Pause.
12 Parle-t-on de ta bonté dans le sépulcre, De ta fidélité dans l'abîme ? 13 Tes prodiges sont-ils connus dans les ténèbres, Et ta justice dans la terre de l'oubli ?
14 O Eternel ! j'implore ton secours, Et le matin ma prière s'élève à toi. 15 Pourquoi, Eternel, repousses-tu mon âme ? Pourquoi me caches-tu ta face ? 16 Je suis malheureux et moribond dès ma jeunesse, Je suis chargé de tes terreurs, je suis troublé. 17 Tes fureurs passent sur moi, Tes terreurs m'anéantissent; 18 Elles m'environnent tout le jour comme des eaux, Elles m'enveloppent toutes à la fois. 19 Tu as éloigné de moi amis et compagnons; Mes intimes ont disparu.